Tartelettes Macaronnées aux Prunes Confites

Publié le par Sorcilili

Voilà un dessert pas très light (mais tu sais maintenant que grâce au programme WW tu peux manger de tout, y compris cette tartelette qui a l'air si tentante...) mais vraiment délicieux.

Je m'y suis prise à deux fois pour le faire, un premier test en tarte que mes invités ont adoré mais qui n'était pas tout à fait comme dans mon imagination, et un deuxième à la hauteur de mes attentes.

L'histoire de ce dessert : depuis très longtemps j'ai envie d'essayer de faire un Nougat de Tours. C'est un dessert qu'on mangeait finalement assez peu chez moi, mais à chaque fois que j'ai eu l'occasion d'en goûter j'ai vraiment aimé ça...

Depuis que j'ai quitté Tours, je dois être animée d'un peu de nostalgie, j'aime bien essayer de retrouver des saveurs qui m'ont accompagnée durant mon enfance...

Je regardais donc la recette du Nougat de Tours depuis fort longtemps et je me heurtais toujours à la même chose : les fruits confits. Dans mon souvenir, il n'y en a pas.

Et puis, j'ai trouvé l'indication que dans certains cas, on se contentait d'une couche épaisse de confiture d'abricots. Ce doit être comme ça que je l'ai toujours mangé, ça expliquerait aussi pourquoi je l'aime, car j'adore la confiture d'abricots !

Enfin, j'ai découvert qu'au moyen âge pour ce Nougat qui ne ressemble en rien au Nougat de Montélimar on se contentait d'un fruit confit, et que cela pouvait être la prune.

J'ai des kilos de prunes dans mon congélateur, et je cherchais justement comment les écouler de façon un peu moins classique qu'en utilisant la délicieuse mais récurrente recette de mon beau papa...

Dans mon premier essai, j'ai donc suivi la recette de la Confrérie du Nougat de Tours, et j'ai fait un lit de prunes.

Ce n'est pas que le résultat était mauvais, c'est qu'il manquait cruellement de deux éléments dont moi j'avais envie : le goût d'amande plus prononcé, le sucre plus présent.

Eh oui, mes prunes natures ne suffisaient pas à sucrer mon Nougat...

J'ai donc recommencé dès le lendemain en faisant des tartelettes.

Tartelettes-macaronnees-aux-prunes-confites2.JPG

J'ai éliminé la recette de la pâte sucrée de la Confrérie pour reprendre la pâte sablée que j'ai l'habitude d'utiliser et que j'adore.

J'ai ajouté de l'extrait d'amande amère dans la macaronnade.

J'ai fait confire mes prunes, longuement, dans du jus d'orange, de la vanille et du sucre roux.

Et... c'était exactement comme dans mon imagination...

J'en ai mangé une et demie (aïe oui, 9 points, mais ça ne m'a pas empêchée d'afficher une belle perte de poids au compteur cette semaine là ;)), Mr Sorci n'a pas compté, et il a emporté le reste au travail, sinon je crois que j'aurais pu les manger toutes tellement c'était exactement ce que je voulais...

tartelettes aux prunes macaronnées

Pour la pâte sablée :

125 g de beurre
100 g de sucre
1 jaune d'œuf
200 g de farine

Dans un saladier, couper le beurre mou en dès et y ajouter le sucre et le jaune d'œuf.

Mélanger du bout des doigts jusqu'à homogénéité.

Ajouter la farine dans un coin et la ramener petit à petit sur mélange, puis frotter la pâte entre les mains pour obtenir une texture qui rappelle le sable.

Former une boule, réserver au réfrigérateur deux heures recouvert d'un film alimentaire.

Pour les prunes confites :

1 kg de prunes (poids net)
200 g de sucre roux
Le jus de deux oranges
1 gousse de vanille

Presser les oranges au presse agrumes.
Mettre les prunes dans une grande casserole, ajouter le jus des oranges, le sucre, et la gousse de vanille fendue en deux.
Couvrir, porter à ébullution, puis laisser cuire à feu doux.
Au bout d'une heure, découvrir et poursuivre la cuisson environ trente minutes.

Laisser refroidir, dans un chinois, pour récupérer les prunes égouttées.  

Début du montage :

Fariner le plan de travail, étaler la pâte à tarte, découper des ronds à l'emporte pièce et foncer les empreintes des moules à tartelettes.
Piquer les fonds avec une fourchette et réserver au réfrigérateur.
Préchauffer le four Th 6.

tartelettes-macaronnees-aux-prunes-confites3.JPG

Pour la macaronnade : 

80 g de poudre d'amande
80 g de sucre semoule
100 g de blanc d'oeufs
1 cuillère à moka d'extrait d'amande amère

Monter les blancs en neige avec l'extrait d'amande amère.
Ajouter très délicatement la poudre d'amande et le sucre semoule mélangés au préalable.
Verser le mélange dans une poche à douille.

Fin du montage :

Répartir les prunes confites sur les fonds de tartelettes.
Couvrir de macaronnade à l'aide de la poche à douille.
Saupoudrer de sucre glace.
Enfourner pour 20 à 30 minutes.
Utiliser des maniques pour la sortie du four, saupoudrer à nouveau de sucre glace, démouler et laisser refroidir sur une grille.

tartelettes-macaronnees-aux-prunes-confites.JPG

Le tirage au sort suite au petit jeu Mikado King Choco a eu lieu, c'est le commentaire qui correspond au jour de naissance de Mr Sorci qui a été choisi, le 21 ;) Le gagnant (ou la gagnante) a été prévenu(e) par mail :) j'attends son adresse postale avant dimanche soir, sans quoi je procéderai à un autre tirage au sort ;)

 

 

Publié dans Desserts, Goûters

Commenter cet article

Liloon 29/06/2012


très sympa ces tartelettes !

nicole 29/06/2012


pas light mais savoureux


merci

nadine 29/06/2012


J ai justement des prunes dans mon congélateur.... Dommage pour la ligne!!!! elles me font trop envie ces petites tartelettes!!!!!!!


Bonne journée

afaurore 29/06/2012


tu donnes furieusement envie de tester

michelle 29/06/2012


des jolies gourmandises à la prune. bon week end

Culinaire Amoula 30/06/2012


Des jolies tartelettes! Miam j'en veux! Bonne nuit.

Centre d'appel 30/06/2012


hummm! miam miam! je croquerai bien dedans ^^ 


merci pour cette recette extra! 


Manon