Résultat du Concours I ♥ Ma Grand Mère...

Je vous avais demandé il y a quelques jours de me faire un petit texte sur votre grand mère...

A la clé, trois ensembles identiques composés d'un tablier

Tablier

d'une pochette...

PochettesCL

... contenant trois sucettes I ♥ ma Grand Mère by Patrice Chapon

Sucette

(excellentes, vraiment, en plus d'être jolies).

J'ai donc mes trois gagnantes (après avoir versé pas mal de larmes en lisant vos textes). Merci à toutes de me communiquer votre adresse postale ;-)

Virgin'Créa

J'ai passé mes meilleurs moments chez ma grand-mère :

Mes plus belles vacances,

qu'elle ait habité à la campagne, en ville ou au bord de la mer,

avec elle, ce fût toujours formidable !


J'y ai aussi passé mes plus beaux Noëls

toujours des moments exceptionnels

Toujours un câlin qui traîne, par-ci, par-là


Toujours de l'amour, de la confiance et des confidences !


Des câlins comme jamais je n'en ai reçu

Des bisous comme jamais je n'en avais eu

Ses bras autour de ma taille, pour me réconforter parfois

et ses joues si douces sur les miennes, pour me dire combien elle m'aime

Des mots doux, des gestes tendres

Personne d'autre que ma mamie chérie n'a su autant me donner


Et quand la tempête a ravagé sa vie,

notre amour, lui, si solide, a résisté,

Nos « je t'aime » plus souvent échangés

aucune tempête ne détruira jamais cela


Ma mamie, je t'admire de t'être relevée

d'avoir su voir le soleil après les nuages

je te chérie ma mamie


mes enfants aiment aussi très fort

leur grand-mamie qu'ils appellent « mamie crevette ».

Mamie Sylvette ou Mamie crevette, on t'aime très fort !

Mylie

"Je vais maintenant faire une tite parenthèse culinaire.

 

Je vous parlais plus haut des cerises en bocaux de ma grand-mère. Et justement, la fête des grands-mères approche, c'est le 6 mars. Je ne suis pas du genre à faire toutes ces fêtes, que je trouve très commerciales, mais j'avoue que pour celle-ci, je passe toujours un petit coup de téléphone à ma grand-mère et à ma pseudo grand-mère. Il y a quelques jours, j'ai lu un très joli article sur le blog de mon amie Sorcilili qui m'a toute retournée, m'a émue pour toute la journée et m'a encore plus donné envie d'appeler ce jour-là. Sorcilili nous propose aussi de faire un petit mot sur notre blog en hommage à notre grand-mère.

 

Je ne vous parlerai pas de ma "vraie" grand-mère, ma grand-mère maternelle, mais plutôt de ma "pseudo grand-mère" comme je l'ai appelé plus haut ... Pourquoi ce "pseudo" ? En fait, je n'ai jamais connu ma grand-mère paternelle, qui est décédée très jeune, mais à qui je pense souvent, car d'après les "anciens" du village, je suis son portrait craché. A son décés, mon père était encore jeune, il s'est rapproché de sa tante, ma grand-tante donc, ma pseudo-grand-mère, ou encore ma grand-mère de coeur comme j'aime l'appeler.

 

Elle est toujours là pour moi. A Noël, à Pâques, ou aux réunions de famille, quand elle réunit ses petits-enfants, ma soeur et moi sommes toujours compris parmi eux. Quand je sèche sur une recette de cuisine, je peux l'appeler en catastrophe pour lui demander comment faire (voire même lui faire une blague au téléphone et lui demander comment éteindre ma friteuse en feu ...). Quand je passe à l'improviste, je suis invitée à rester manger ... Elle m'a appris la convivialité, le sens du partage, le plaisir de recevoir chez soi autour d'un bon repas en n'ayant pas forcément grand chose dans son porte-monnaie.

 

Mais surtout, elle donne le sourire à tout le monde ! Les jours de repas de famille sont attendus avec impatience tellement on rigole ! Elle, si chrétienne, est capable de jurer pour une jupe trop courte portée par ma cousine ! Je me souviens aussi des parties de rires, quand on s'amuse à lui cacher tous les Jésus de ses différentes crèches, juste histoire de l'embêter mais elle ne râle jamais, et prend même plaisir, le lendemain de Noël à tous les retrouver ... Pour vous dire à quel point je l'apprécie, moi qui ne suis pas un poil croyante du tout, je lui ai brodé Jean Paul II, pour son plus grand bonheur.

 

C'est elle qui m'a gardée quand ma petite soeur est née, elle aussi qui plusieurs fois s'est occupée de moi quand j'étais malade, elle qui m'a fait gouter du pain-maison au beurre avec des grains de sel pour la première fois (d'ailleurs, à chaque fois que j'y vais, j'ai le droit à "Pas trop de pain-beurre Emilie", ben oui, je pourrais m'enfiler la plaquette et le pain entier tellement c'est bon !), elle qui a organisé un concours de points parmi ses petits enfants pour son héritage : une bonne action = 1 point d'héritage gagné, un gros mot = 1 point d'héritage en moins (je vous dit pas le nombre de points d'un coup que j'ai gagné avec mon tableau de Jean Paul II !) ... Oui oui, j'avoue, j'ai piqué son grain de folie aussi ! (Je rassure les âmes sensibles, ce concours de points est fait dans la bonne humeur !)

 

Elle m'appelle pour prendre de mes nouvelles, je lui envoie des petites cartes dès que je vais quelque part ... pour moi, c'est ça le bonheur, même si ce n'est que ma "grand-mère de coeur" ... Mamie Edith, Je t'aime !"

et Laure, par email...

Ma Mamy à moi s’appelle Louise.
 
Elle rêvait d’être coiffeuse mais à l’époque ses parents pensaient que ça ne faisait pas très sérieux alors elle est devenue couturière à domicile.
 
Elle n’aimait pas son prénom, choisi par son parrain et sa marraine et aurait voulu s’appeler autrement …. ça commençait mal !
 
Pourtant moi j’aime beaucoup le prénom de Louise, et elle le porte admirablement…
 
Un jour, lorsqu’elle était jeune, elle a croisé une diseuse de bonne aventure, qui lui a lu dans les lignes de la main, comme ça,je crois, pour la remercier d’un quelconque renseignement…
Je ne sais pas si j’aurais aimé ça…
Dans les lignes de la main de ma mamy,  il y avait écrit qu’elle aurait une longue vie, heureuse, simple…
 
Ma mamy a maintenant 87 ans et je l’aime autant que l’enfilade de ses ans.
 
Sa vie est un modèle de vie simple, la gitane ne s’était pas trompée, simple, mais semble t’il heureuse et harmonieuse.
 
Son couple avec Jean, mon papy chéri, trop vite parti, reste pour moi – avec mes yeux d’enfant- une référence, un Eldorado que j’aimerais atteindre un jour avec mon bien-aimé.
 
Mais sous ses apparences tranquilles, il ne faut pas croire, ma mamy est une « rebelle »… !
 
J’aime surtout sa « fierté rebelle » à raconter ses frasques et anecdotes du temps passé, mais aussi ses bêtises actuelles…
Ma mamy malicieuse…
 
Car la petite Louise ne s’en laissait pas conter, et a gardé toute sa longue vie son caractère d’entêtée…
Toujours à se lancer des défis ou entreprendre des actions  parfois risquées, avec une attitude de petite fille prise les doigts dans le pot de confiture quand la bêtise est là, le rire en coin et la fierté à peine dissimulée d’avoir fait ce que bon lui semblait…
Craquant, amusant, j’adore ça, même son soupçon de mauvaise foi quand elle veut arrondir la réalité avec son célèbre « je t’assure ! »qui ne sonne pas toujours juste …
 
Mamy n’aime pas la discipline, quant elle lui résiste…
 
Petite, dans son école de campagne, devant l’institutrice sévère, elle avait fait la grève de la scolarité, s’était entêtée toute une journée sur son banc…Elle avait décidé qu’elle n’écrirait qu’en violet, encre réservée aux corrections des cahiers… !
 
Au coin,derrière un tableau monté sur pieds, après une autre bêtise de sa composition, pour s’occuper pendant la punition et faire rire toute l’assemblée des écoliers, elle avait enfilé une vieille paire de chaussettes trouées pleine de craie, servant à essuyer les leçons…Rigolade assurée !!!
 
Mais mon anecdote préférée de ma « mamy canaille » reste celle du jour où arrivée en avance à l’église pour la leçon de catéchisme elle est montée dans la chaire pour imiter le curé…
Celui-ci arrivant, elle s’est vite accroupie et est restée coincée dans ce lieu exigu toute la durée de la présence du curé imité…
 
Ma « mamy canaille », ma « mamy punch » aussi et ses horaires décalés, mamy la noctambule, qui « bouine » comme on dit chez nous, dans le Cotentin (s’affairer à faire de petites choses) jusqu’à 1H du matin, laissant une empreinte de son rythme biologique marquer la petite-fille que je suis, son arrière petite-fille en prenant également le chemin…
 
Elle est « impayable » ma mamy !
 
Ma mamy délicieuse aussi…
C’est mon initiatrice des goûts de la vie, ma révélatrice de saveurs, mon « cordon bleu » domestique…
Si j’ai l’appétit de la vie, si je suis « bien bâtie », si j’ai un intérêt naturel vers la gastronomie, c’est à toi que je le dois Mamy.
Ma mamy fourneaux…
Foin de l’hérédité c’est avant tout par ton contact , par les heures passées à tes côtés, que je me suis construite aimant à mon tour la cuisine.
 
On ne compte plus tes spécialités, salées, sucrées, toutes aussi délicieuses les unes que les autres…
 
Ma mamy « riz au lait à la tapette »si moelleux, caramélisé sur une large plaque de fonte, comme un rituel, dans le jardin, entourée d’une fumée blanche de glucose chaud dans laquelle nous tournions joyeux avant d’engloutir ce monstre de dessert qui nous brûlait les lèvres…
Ma mamy et son petit salé, sa palette, sa langue de bœuf,sa raie à la crème, son bourguignon…
Ma mamy coquilles St Jacques, rosbif ou gigot d’agneau cuit à souhaits,lotte, gâteau fondant aux marrons, par exemple,pour les grandes occasions…
Sans compter sur ton gâteau tout simple, tout doré, tout rond, marqué des cercles réguliers de la volette sur laquelle tu le posais à la sortie du four…
Ce gâteau là, il est extra, basique, mais il n’y a que toi qui peut le réussir comme ça…J’ai beau essayer de le réaliser, il manquera toujours dedans tout l’amour d’une mamy…
 
De toute ma vie Mamy, il faut que je te le dise,je n’aurai encore aujourd’hui qu’une seule chose à te reprocher…
Celle de m’avoir un jour avoué un secret concernant le mystère du 25 décembre…
Du haut de mes –bientôt- 40 ans cette anecdote reste ancrée…
Mais quel grief bien maigre sur plusieurs décennies !
 
A la réflexion,je n’aimais pas non plus quand, après la lessive, je voyais sur ton fil à linge beaucoup trop haut pour moi, mon doudou « Amédée »fidèle chien rouge en peluche, pendu par les oreilles et tout dégoulinant…
 
Ta maison , ton jardin, sont pour moi des repères,des lieux aimés, investis ,des cocons, des nids…Je m’y sens bien, en paix, en amour…Ce sont des lieux chargés d’ondes de bienveillance, chaleureux, positifs…Je voudrais pouvoir toujours m’y ressourcer. J’aime voir les enfants les apprécier et y jouer mettant leurs pas dans les miens, arpentant les allées ou le verger comme je l’ai fait petite.
J’aimerais pouvoir être un jour une grand-mère aussi « géante » que toi, et avoir le plaisir de voir mes petits-enfants à leur tour courir au milieu de tes allées, tes hortensias et tes arbres fruitiers.
 
Je pourrais longtemps parler de toi Mamy…
 
 
En bref, j’aime ton entêtement, ta petite mauvaise foi canaille, ta vie simple mais savoureuse que rien n’arrête, même pas ta cécité subite qui reste à ce jour le seule empreinte majeure des années sur ta constitution frêle mais résistante.
 
Ta vie simple, paisible, tranquille, je l’envie parfois.
 
J’aime t’appeler. Je ne le fais pas assez souvent.
J’ai pourtant conscience de la chance que j’ai de t’avoir et sais pourtant que nous sommes tous gagnants dans ces contacts, si peu fréquents…
Prise par le tourbillon de la vie, de ses soucis, du rythme effréné de la société et sa modernité, j’en néglige parfois ces appels, et m’en excuse aujourd’hui sincèrement.
 
Les kilomètres qui nous séparent, si nombreux, ne nous permettent pas de nous voir aussi souvent que nous le souhaiterions.
Quel bonheur de te retrouver tous les ans, de te voir avec mes propres enfants, de vous voir jouer ensemble tous les trois…
Plaisir incomparable…
J’aime l’ambiance qui s’en dégage,les voir faire avec toi ce que je faisais il y a encore quelques années.
Pour eux aussi, du haut de leurs trois ans et demi, leur « grand-mamy » est sacrée !
 
Pour conclure mamy, comme moi, l’anglais n’est pas ton fort…
Cependant, je le crie haut et fort :
 
MAMY, I LOVE MA GRAND-MERE !"
 














   

 



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

virgin'Crea 17/03/2011 18:59



encore merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii


 


http://virgincrea.canalblog.com/archives/2011/03/17/20656889.html



virgin'Crea 09/03/2011 22:38



ben pourtant envoyé deux fois



virgin'Crea 09/03/2011 20:09



Juliette


je ne sais pas si tu as eu monn mail....



Sorcilili 09/03/2011 20:29



Non ;-)



Laure 28/02/2011 22:39



Merci Sorcilili...!!!


C'est un bonheur de gagner sur un thème si adorable...


En lisant le thème et j'ai tout de suite eu envie de participer...


il faut dire que ma dernière Mamy est formidable...


C'est la dern ière encore en vie...et je l'aime ma Mamy...


A bientôt 40 ans c'est un joyau, une pépite d'avoir encore une grand-mère...


Je suis véritablement heureuse ce soir d'avoir gagné AVEC et GRACE à ma mamy et de  la voir ainsi médiatisée, "partagée" en quelque sorte avec tous les
lecteurs du blog ...


Merci encore pour ces bonheurs...





PS : Je n'ai plus les miens malheureusement, mais à quand une fête des Grands-Pères??? Après tout ce n'est pas juste et il y a aussi de formidables Papys
!!!!...






Mylie 28/02/2011 19:32



waouh ! je suis touchée !! merci beaucoup ma belle ! les déclarations sont super belles. bonne soirée. bisous bisous à toute la famille.



virginyCrea 28/02/2011 19:10



whouahou, merci ! sincerement, j'suis contente, je gagne jamais rien d'habitude !!! 



amaryves 28/02/2011 19:00



C'est attendrissant tout ça....pour moi qui n'ai connu aucun de mes grands-parents :-(